Union Fédérale des Consommateurs
Que Choisir de la Vienne


SEPA, le nouveau mode de paiement des banques

Le SEPA est un espace de paiement en euro unifié mis en place par les banques membres de l'EPC ou European Payments Council en réponse à la demande de la Commission européenne.
Le sigle SEPA, « Single Euro Payments Area », a pour but d'harmoniser les modes de paiement au sein de la zone euro. L'utilisation du format SEPA sera obligatoire pour les cartes, les virements, les prélèvements à partir du 1er août 2014. (Initialement, la date butoir était fixée au 1er février). Le règlement SEPA prévoit que vous pouvez exiger de votre banque la mise en place de limitations du passage de prélèvements sur votre compte, et ce, de différentes manières.

Vous pouvez ainsi créer :
1) Une « liste blanche ». Dans ce cas, vous devez lister l'ensemble de vos fournisseurs actuels (électricité, eau, téléphone, gaz et tout autre abonnement) et transmettre cette liste à votre banquier. Le banquier laissera alors passer les prélèvements provenant des fournisseurs listés, et, à l'inverse, bloquera tout prélèvement provenant d'opérateurs qui ne sont pas indiqués dans la liste.
2) Une « liste noire ». Dans ce cas, vous devez lister l'ensemble des fournisseurs dont vous refusez le passage de prélèvements (par exemple, vos anciens fournisseurs avec lesquels vous êtes partis en mauvais termes) et remettre cette liste à votre banquier. Le banquier bloquera alors toute tentative de prélèvement provenant des fournisseurs listés.

Les bons réflexes sur le prélèvement SEPA :
a) Regardez régulièrement vos relevés de compte afin de détecter tout passage de prélèvement frauduleux ou non désiré.
b) Lors de la signature d'un mandat de prélèvement, notez bien la RUM (référence unique de mandat). Cette RUM permettra à votre banque comme à votre fournisseur d'identifier, en cas de problème, le prélèvement concerné. Conservez cette RUM durant la durée de votre relation avec le fournisseur, et durant les 36 mois suivant la fin de votre relation avec celui-ci.
c) Mettez en place une liste blanche ou une liste noire auprès de votre banque, afin d'empêcher le passage de prélèvements frauduleux ou non désirés.
Mettez bien à jour votre liste blanche ou noire dès que nécessaire, par exemple, quand vous changez de fournisseur.

Retour page accueil
Retour haut de page