Union Fédérale des Consommateurs
Que Choisir de la Vienne

Gestion des Déchets en Nouvelle-Aquitaine

Plan de prévention et de gestion des déchets en Nouvelle-Aquitaine  :

Les consommateurs ne doivent pas être jetés à la poubelle !


L'UFC-Que Choisir de la Vienne s'indigne que les consommateurs, premiers financeurs de la prévention et de la gestion des déchets, soient les grands oubliés du Décret du 17 juin 2016 organisant la concertation sur la mise en place des plans régionaux de prévention et de gestion des déchets et appelle Monsieur Le Président du Conseil Régional, à corriger le tir au plus vite.
Pris en application des Lois portant nouvelle organisation de la République et de Transition énergétique de 2015, le Décret signé du Premier Ministre et de la Ministre de l'Ecologie prévoit les modalités d'élaboration des nouveaux plans régionaux de prévention et de gestion des déchets dont l'objectif est de coordonner, à l'échelle régionale, les actions entreprises par l'ensemble des parties prenantes concernées par cet enjeu environnemental et consumériste majeur.

Se substituant aux précédents plans départementaux, ces plans régionaux laissent craindre, compte tenu des nouveaux périmètres des Régions, un nomadisme et une moindre surveillance des déchets.

Mais surtout, le Décret prévoit que ces plans seront élaborés et suivis par une commission consultative. Alors que les ménages ont vu leur contribution doublée en l'espace d'une dizaine d'années1 pour atteindre un tiers du financement des dépenses de gestion des déchets, comment accepter le fait que les consommateurs ne figurent pas dans la liste des parties prenantes aux côtés des représentants des collectivités territoriales, de leurs groupements compétents en matière de collecte et de traitement de déchets, de l'Etat, des organismes publics concernés, des organisations professionnelles concernées, des éco-organismes et des associations agréées de protection de l'environnement ?!

Profondément attachée au combat écologique qui ne se gagnera pas contre les consommateurs mais avec eux, l'UFC-Que Choisir de la Vienne refuse une composition a minima de la commission consultative régionale. Comme le décret prévoit que la liste n'est pas exhaustive et que les Présidents des Conseils Régionaux, autorités compétentes pour la mise en place de ces plans puissent désigner d'autres membres, l'UFC-Que Choisir de la Vienne demande donc à Monsieur Alain Rousset de faire entrer les représentants des consommateurs des Nouveaux-Aquitains dans la commission consultative régionale qu'il doit créer.

La contribution des ménages au financement des dépenses de gestion des déchets est passée de 2,7 milliards d'euros en 2000 à 5,4 milliards d'euros en 2012.

Retour page accueil